Le ministre a visité le manoir de la famille Стоядинов dans Дупая et à cette occasion, a parlé avec les habitants sur les problèmes actuels auxquels ils sont confrontés en raison de la possession des pâturages et de la terre.

À cette occasion, il a déclaré aux habitants que le ministère, par l’Intermédiaire de la direction des terres agricoles, examinerait les problèmes des habitants de ce village et a annoncé que le gouvernement local recevrait bientôt des réponses sur tous les sujets d’actualité.

Il a noté que des mesures visant à aider le secteur agricole en Serbie étaient en cours d’élaboration et a Ajouté que le budget disponible pour l’année prochaine était de 18% de plus qu’en 2021.

La première mesure destinée aux producteurs agricoles est l’achat de mécanisation et sera à partir de 15. Nedimović a déclaré qu’en décembre, où 50% est remboursé pour la technique, les mesures inférieures dont nous disposons en vertu de la loi sur l’agriculture de Serbie seront prises.

Il a annoncé qu’à partir de mardi, l’Assemblée examinera les journaux de la loi sur l’agriculture concernant la demande de subvention électronique via le nouveau portail « E-Agrar ».

Il a expliqué que, grâce à ce portail, chaque agriculteur sera en mesure de contrôler son installation à tout moment.

En outre, il a noté qu’avec le nouveau système numérique, toutes les formes de corruption et d’arbitraire des officiers seraient réduites et que toutes les données seraient transparentes.

Selon les commerçants locaux et les éleveurs avec lesquels le ministre a parlé, le plus gros problème se pose avec les pâturages qui sont loués et qui abritent des installations illégales dans lesquelles vivent les habitants.

Le gouvernement local a vendu notre pâturage et nous avons été laissés sans place. Nous avons des traîneaux centenaires qui ont été entourés de « sauvages » il y a longtemps. Cependant, il y a un homme qui l’a acheté et nous devons le laisser maintenant, a déclaré un habitant de Dupaya.

Le secrétaire provincial à l’agriculture, à l’eau et à la Foresterie, chedomir Noël, a évoqué les subventions que l’état offre aux agriculteurs et a noté que le budget prévu par le Secrétariat l’année prochaine était d’un milliard de Dinars de plus que le budget actuel.

Il a noté que les producteurs agricoles étaient particulièrement intéressés par le concours pour les machines d’amarrage et le concours pour les investissements dans les actifs physiques des exploitations agricoles.

Pour ceux qui s’occupent de l’élevage, il y aura un concours pour équiper les fermes d’élevage, pour lequel il est prévu d’allouer 110 millions de Dinars du budget l’année prochaine, dont le montant maximum par unité de demande sera de 2 millions de Dinars, a annoncé Noël.

Le maire de La municipalité de White Church a examiné le problème auquel les citoyens sont confrontés avec les pâturages et a expliqué que les installations qui y sont situées n’étaient pas légalisées car il n’y avait pas de système de permis de construire au moment de leur construction.

Elle a indiqué qu & apos; aucun contrôle n & apos; avait été effectué jusqu & apos; à présent dans les pâturages et a exprimé l & apos; espoir que tous les problèmes seraient résolus rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *