À l’ouverture de seront présents conservateur de Sanya Kojić Mladenov, ainsi que des artistes: Igor Босняк, Важико Чаччяни, Lana Чмаичанин, Ivan Ивкович, Vladimir Миладинович, le Camp de Натрис et Adnan Софтич. L’exposition est organisée par l’Institut des relations internationales dans la culture d’Allemagne-IFA en collaboration avec le MSUV, l’Institut Goethe de Serbie, et fait partie du programme « Novi Sad – capitale culturelle européenne 2022 ».

Le projet Monument: sans perte est la suite de l’étude multimédia de l’auteur, lancée il y a quelques années, dans laquelle il crée des images en direct sur scène dans des contextes et des lieux spécifiques. Les questions d’identité et de stéréotypes de genre occupent une place importante dans la pièce d’Ivana ivković, où elle utilise le corps masculin de polunago comme outil PERFORMATIF ou moyen de sensibilité et de sensualité spécifiques.

Un grand groupe d’interprètes masculins du MSUV avec une chorégraphie minimale donne vie à un scénario représentant la composition développée du dernier procès – une déconstruction de cette pièce biblique qui « ravive » le moment qui suit et le travail parle de la peur de l’inconnu.

L’exposition « Evrovizion-Crossing Stories and Spaces » est consacrée à la situation socio-politique actuelle en Europe et à l’idée de l’identité européenne.

L’exposition présentera son travail, les artistes-innocent Highlands, Igor Босняк, Важико Чаччяни, Lana Чмаичанин, Johan Диэль, Петрит Халилай, Ivan Ивкович, Jeanie Жамбер, Vladimir Миладинович, Henri Nauman, Émilie Шкарнулите, Selma Селман,Славс et les tatars et Adnan Софтич.

Les commissaires de l’exposition sont Sonja Kojic Molodenov et Sabina Klem.

Lors de la présentation de l’exposition qui durera à partir de 26. jusqu’au 27 novembre. une série de programmes d & apos; appui sera organisée à Novi Sad en février 2022.

En février prochain, une exposition du célèbre artiste Henrika Nauman est prévue à la galerie des échangeurs du Goethe-Institut de Belgrade.

Institut des relations internationales dans la culture d’Allemagne-l’IFA conceptualise, promeut et organise des expositions sur les beaux-arts, le design et l’architecture dans le monde entier, de l’histoire du Bauhaus à la pratique de l’art contemporain et de la photographie contemporaine.

Cet échange d’art et de culture est initié par le département des arts de l’IFA avec ses programmes à la galerie de Stuttgart et à la galerie de Berlin, ses expositions itinérantes, son soutien aux artistes et ses programmes de Biennale et de conférence.

L’IFA est la plus ancienne organisation de médiation culturelle allemande pour les relations internationales, soutenue par le ministère fédéral allemand des affaires étrangères, la province du Bade-Wurtemberg et sa capitale Stuttgart.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *